L’EXERCICE PHYSIQUE : SANS SPORT, JE MORDS ! 

Le moteur doit vrombir.. de temps en temps!


A ce titre, l’activité physique renforce les muscles et le squelette et réduit aussi le risque de pathologies comme les maladies cardio-vasculaires, le diabète, la constipation, l’hypertension, les rhumatismes et, surtout, l’obésité… Enfin, faire de l’exercice lave le corps… et l’esprit.

Mais détrompez-vous : il ne faut pas forcément être un champion pour tirer bénéfice d’une activité physique régulière. Même modérée, celle-ci améliorera votre santé et votre bienêtre. Et on peut aussi, sans faire un sport particulier, intégrer l’activité physique dans sa vie quotidienne.

 

Le sport et la ligne

Etre un tant soit peu actif permet de mieux contrôler son poids et d’écarter aussi la prise de kilos indésirables. Pas de secret : si le nombre de calories ingérées est supérieur au nombre de calories dépensées par le corps, on grossit! La pratique d’une activité physique brûle des calories.
Si l’effort est suffisamment prolongé, l’organisme doit puiser dans ses réserves de graisse.
Le sport a aussi un effet amincissant et esthétique : il augmente la masse musculaire, dont le galbe est plus séduisant que celui bourrelets...
Encore faut-il bouger suffisamment par rapport à ce que l’on mange ! Car entre brûler un paquet de chips ou une pomme, l’effort à fournir est sensiblement différent. D’où l’importance de compenser nos petits extra alimentaires en mangeant plus léger aux repas suivants et en demeurant en mouvement.

 

 Voyez plutôt ce qui se passe chez une femme de 50 kg, par exemple :
Pour maigrir, mieux vaut cependant privilégier les activités physiques d’endurance, qui sollicitent notre masse grasse. En effet, les réserves d’énergie du foie et des muscles (le glycogène, la forme humaine de stockage de glucose) sont normalement épuisées après +/- 30 minutes d’effort physique. Lorsque la source est tarie, les lipides du tissu adipeux prennent le relais. Pour brûler un maximum de graisse, les activités physiques doivent donc être prolongées et d’intensité modérée. Sachez aussi que plus vous pesez lourd, plus vous brûlerez des calories. La marche, la natation, la course sont dès lors préférables au sprint et au squash lorsque l’on souhaite perdre du poids.

 

Le sport, c’est ZEN !
Vous le constaterez par vous-même : pratiquer un sport permet de nous réconcilier avec notre corps. La confiance en soi s’accroît d’autant plus si les résultats physiques et les performances sont encourageants. En outre, pratiquer un sport demande de l’autodiscipline et permet souvent de rencontrer de nouvelles personnes. Un aspect à ne pas négliger !

 

C'est décidé, vous vous y metez?
Fixez-vous des objectifs réalistes ! Pas la peine de vous dégoûter à vie après 20 minutes de course si vous mettez des semaines à vous en remettre… Démarrez progressivement pour habituer votre corps à (re)bouger : une balade en forêt, les escaliers plutôt que l’ascenseur, descendre du bus un arrêt plus tôt, se garer à quelques centaines de mètre de votre destination, se déplacer à pied, en vélo ou en roller pour les petits trajets, bricoler, jardiner sont déjà un premier pas…
Faites aussi de l’exercice dans votre vie quotidienne ! Ce sera également plus facile si vous associez vos proches, vous programmez vos séances d’exercice à l’avance et si vous variez le type d’effort pour éviter la monotonie.

 

Jusqu’où aller dans l’effort ?
Il n’existe pas de règle universelle. Les spécialistes recommandent un minimum de 30 à 45 minutes d’activité physique par jour, sur le terrain de sport et dans la vie quotidienne. Cette stratégie apparaît plus efficace qu’une longue séance sportive programmée une seule fois pendant la semaine. N’économisez donc pas vos pas et vos mouvements !

Des idées pour bouger
Peu importe le sport que vous choisissez, vous devez garder à l’esprit deux éléments qui vous guideront dans ce choix : donnez la priorité à un sport qui vous amuse et qui vous impose un minimum de contraintes de temps et d’organisation. Ne vous inscrivez pas dans un club de tennis à une heure de chez vous. Bref, facilitez-vous la vie ! Voici quelques idées pour vous aider à choisir :


La marche : son grand avantage est qu’elle peut être pratiquée n’importe quand et n’importe où. C’est un bon sport pour un débutant. Commencez par 15 minutes, puis 30 et, si vous vous sentez à l’aise, pourquoi ne pas intensifier le rythme de votre marche pour finir par jogger ?


Le cyclisme : il peut également être pratiqué à de nombreux endroits et à tous moments… intempéries mises à part ! Il est intéressant pour les personnes plus lourdes, car il soulage les articulations étant donné qu’une partie du poids est portée par le vélo.


La natation : ce sport est particulièrement demandeur d’énergie : en effet, la nage demande 4 fois plus d’énergie et donc de calories qu’un sport au sol. Les raisons sont simples : le corps doit lutter contre la résistance de l’eau pour rester à la surface et pour maintenir constante la température du corps. Pas facile pour vous de vous mettre en maillot ? Vous vous rendrez vite compte que les autres personnes ne sont pas spécialement parfaites. De quoi vous rassurer et vous donner confiance.


L’aquagym : ce sport est à mi-chemin entre la natation et la gymnastique. Il est intéressant pour les personnes plus lourdes, car l’eau facilite les mouvements et « porte » le corps.


La musculation en salle : il est capital qu’un professeur vous explique clairement les bons mouvements à faire. L’avantage de ce sport est qu’il peut être pratiqué quand on veut et pendant la durée qui vous arrange.