ET APRÈS ? COMMENT ÉVITER DE REPRENDRE LES KILOS PERDUS !

Le défi de l’amaigrissement n’est pas la perte de kilos, mais la stabilisation du poids. Pour vous stabiliser, gardez à l’esprit les principes qui vous ont permis de perdre du poids : une alimentation saine et équilibrée accompagnée d’une activité physique régulière.

Comment maintenir son poids ?
La première question à se poser est la suivante : le poids que vous souhaitez garder est-il raisonnable, êtes-vous à même de conserver ce poids tout en vivant « normalement». En d’autres mots, si vous vous sentez bien à un poids de 55 kilos, mais que vous devez constamment vous priver et vivre avec un niveau de calories quotidien très faible tout en faisant 10 heures de sport par semaine… remettez les choses en perspective. Le jeu en vaut-il la chandelle ? A vous de choisir !


Quelles sont les règles d’or à suivre pour se stabiliser ?
La règle d’or est d’éviter l’effet Yo-Yo qui est généralement généré par des périodes de contraintes suivies par des périodes de défoulement. On se prive, on s’affame puis on se libère et on reprend tout le poids perdu sous forme de graisse plus un bonus.


Ne vous affamez pas et ne vous interdisez pas certains aliments
Vous arriverez à maintenir votre poids sainement si votre alimentation est rassasiante, si elle vous procure du plaisir, si elle est variée, non culpabilisante, si elle vous permet de maintenir une vie sociale et si elle est gérable au niveau de l’organisation quotidienne. Par contre, si vous culpabilisez après avoir mangé un morceau de chocolat, si votre alimentation est compliquée et vous demande beaucoup de temps et d’organisation, si elle vous frustre, vous affame ou vous tient à l’écart de toute vie sociale, vous n’arriverez certainement pas à tenir le cap !


Privilégiez les repas à faible densité énergétique
Votre alimentation doit se composer en majorité d’aliments à faible densité énergétique, c’est-à-dire peu de calories par rapport au volume de nourriture : des légumes, des fruits, des féculents, du poisson, de la volaille. Les aliments à haute densité calorique doivent trouver une place accessoire dans votre alimentation : huiles, gâteaux, chips, viennoiseries. Apprenez à combiner les 2 types d’aliments : si vous mangez des frites, ajoutez-y une bonne portion de légumes afin d’être plus facilement rassasié.


Soyez flexible
Il se peut que vous fassiez un peu plus d’excès pendant les vacances, le week-end, avant vos règles,… ne vous culpabilisez pas, vous reperdrez rapidement le ou les petits kilos repris.


Surveillez votre poids
Pesez-vous en moyenne une fois par semaine afin de pouvoir modifier rapidement votre plan alimentaire avant que le kilo repris ne se multiplie. N’en faites pas une obsession et n’oubliez pas que votre poids peut fluctuer à cause d’autres éléments que la nourriture. Une pesée trop fréquente peut donc être décourageante.


Sachez gérer les écarts
Si vous avez craqué sur des aliments plus caloriques au cours d’un repas ou lors d’un grignotage, apprenez à compenser : pour être effacés.


Evitez les grignotages caloriques
Les grignotages impliquent par définition qu’on a envie de manger alors qu’on n’a pas réellement faim. En fait, on s’ennuie, on est stressé,…


-Essayez tout d’abord de faire autre chose qui vous occupera : aller faire un peu de sport, téléphonez à un ami, prenez un bon bain, lisez un bon livre, …


-Si vous voulez vraiment manger, choississez des aliments rassasiants et peu caloriques : du pain complet, un laitage, des fruits,… afin de tenir jusqu’au prochain repas.


-Si vous grignotez des aliments caloriques, pas de panique, il faudra compenser ces écarts….

Rue Longue 286 Langestraat

1620 Drogenbos

België - Belgique

Tel: +32 2 534 40 88

info@dieteo.be

© 2018- N2COM sa/nv